Et j' bulle en écoutant une radio locale qui balance vieux tubes bienringardsmaisdonttuconnaislesparolesparcoeur et tubes un peu moins vieux avecunaribienchiantquiterentredanslatêteetveutpasensortir!
Et j' mate la pluie tomber à travers les rideaux, une despé dans une main, une clope dans l'autre.
Mon pull trop large à large maille, que j'ai enfilé à la sortie du lit y'a moins de 5 minutes, est assorti au gris beigeasse d' ma culotte d' grand mère, celle qui semble s' délaver à chaque lavage, et à celui d' mes grosses chaussettes qui baillent sur ma cheville poilue mais pas trop.
Et j' trouve ça merveilleux.
Et j' trouve ça bon.
Mon reste d' pizza, grossièrement éparpillé au sol par des chats trop contents d' voir qu' j'ai oublié d' planquer la nourriture au frigo hier soir, git par terre, juste en dessous de Bérénice, qui s'est endormie là hier soir et n'a pas bougé depuis.
Les hommes (pour rappel: Trademan et Cameron) sont sortis chercher du fast food bien gras qu'on essaiera d'éliminer devant une partie de wii kung fu tout à l'heure.
Et j' trouve ça merveilleuuuuuuuux.
Et j' trouve ça booooooooooooon :)